menu

La cité des premiers 'hérétiques luthériens'

Une trentaine d'intéressés s'était réuni à la maison de retraite protestante de MONTALIVET à Annonay pour cette sortie destinée à approfondir un peu ce qui était au centre du colloque de l'automne passé à Chomérac : les premiers adhérents de la réforme 'luthérienne' à Annonay. Tout d'abord, nous avons eu l'occasion de découvrir l'histoire de la maison de retraite protestante qui nous accueillait (sans oublier le café et les croissants de bienvenue).

Ensuite, le groupe est descendu en ville. Michel Barbe (membre actif du groupe de historiens bénévoles qui avait travaillé sur le procès qui, entre 1527 et  1533, avait été engagé contre les luthériens, notamment des moines franciscains, qui avaient introduit les enseignements de la réforme à Annonay) présentait les lieux de ce procès. Le monastère de cordeliers qui, à l'époque, se trouvait encore extra muros, a été transformé, entre temps, en un établissement scolaire. Une partie héberge, aujourd'hui, le théâtre d'Annonay. Bien sûr, on n'a pas oublié les frères Montgolfier qui, sur la place centrale de la ville (qui s'appelle aujourd'hui Place des Cordeliers), avaient fait monter, le 4 juin 1783, leur aérostate pour un premier vol à air chaud. Après le passage à d'autres lieux de la ville, chargés d'histoire, où Michel Barbe pouvait donner de précieuses explications historiques, le groupe remonta à Montalivet pour, ensuite, passer en voiture à Anty, à la commune de Roiffieux, où nous avons été accueillis par Monsieur Jean de Belair au château pour le pique-nique et le programme de l'après-midi.

Les informations sur le château, sur la famille Lambert de Missolz et leur départ au refuge, les courriers et les relations des personnes parties au refuge avec celles qui sont restées, ainsi que les discours de Didier Picheral et d'Odette Autrand sur les gens partis de Roiffieux au Refuge, seront publiées dans le prochain bulletin annuel.