menu

Sortie du 20 juillet : Meysse, Château de Joviac, Rochemaure

À la place du champ de Mars, Régine Ribeyre et Jean Bouvier (de Meysse) étaient heureux d'accueillir une bonne vingtaine d'intéressé(e)s pour cette journée de découverte du patrimoine de Meysse, du château de Jauviac et de celui de Rochemaure. Tout d'abord, les participants avaient droit à une balade à travers de ce village extraordinaire - qu'on a l'habitude, hélàs, de traverser à toute vitesse par la route nationale sans se rendre compte de ce qu'on manque de voir et de connaître. Nous avons découvert des ruelles avec des maisons très soigneusement restaurées, pour arriver aux jardins de l'ancienne église. Monsieur Bouvier ne manquait pas nous communiquer son amour pour son village et les joyeaux qui s'y trouvent - avec notamment l'église romane qui fait partie du patrimoine cluniacien. Une église assez complexe qui a profité de plusieurs fouilles et de découvertes extraordinaires, sans parler des restaurations très soignées qui mettent en valeur non seulement les trouvailles archéologiques, mais aussi une richesses surprenantes de fresques qu'on a su sauver sans les aliéner. Avec des explications de M. Bouvier et de notre coprésidente, il s'est dessiné non seulement le passé historique de cette église romane, mais aussi l'importance de la place de Meysse dans les époques des débuts de la Réforme.  

Après cette visite très intéressante du village, nous nous sommes déplacés vers le château de Jauviac. Là nous fumes cordialement accueillis par la châtelaine et Monsieur D. Bouix. Bien installés au frais d'une salle immense, nous avons eu l'occasion d'écouter notre présidente d'honneur, Odette Autrand, nous présenter un exposé sur ce qu'on appelle la controverse de Meysse, un évènement unique dans notre histoire de la Réforme en Vivarais : Le Seigneur de Meysse, passé à la foi catholique, a très largement expliqué son choix avec des refléxions spirituelles et théologiques sur les différences de deux confessions qui - tout en semblant être d'une époque passée - ont toujours de l'importance pour comprendre les caractéristiques différentes des confessions. 

Après le repas tiré des sacs et dégusté dans le vaste domaine de Jioviac, nous avons pu découvrir les aménagements hydrauliques du château de Joviac (qui, à l'époque, furent réalisés sous les auspices et avec les conseils d'Olivier de Serres). Malheureusement, le projet de contournement du Teil, actuellement en cours de réalisation, met en péril une part essentielle de l'alimentation en eau du château. 

La sortie s'est terminée avec une visite fort passionante du château de Rochemaure.

Nous remercions les Municipalités de Meysse et de Rochemaure, et l'association des amis de Joviac, parmi eux tout spécialement Madame Conac et les Messieurs J. Bouvier et D. Bouix de leur disponibilité et de leur aide dans l'organisation de cette journée.